Géothermie
Définition de la Géothermie

Le soleil a toujours été une source de chaleur pour la Terre. Son énergie réchauffe directement notre planète, mais aussi indirectement. Sa chaleur évapore l'eau des lacs et des rivières qui reviendra éventuellement sur terre et s'y infiltrera. Quelques mètres de sol de surface isolent la terre et l'eau souterraine en dessous. La chaleur de la terre et de l'eau souterraine en dessous offriront une source d'énergie gratuite et renouvelable tant et aussi longtemps que le soleil brillera dans le ciel. La terre sous un terrain résidentiel moyen de banlieue procure gratuitement assez d'énergie pour chauffer et refroidir une maison qui y est construite.

Il ne reste qu'à transporter cette énergie gratuite de la terre à votre maison. Pour ce faire, il faut tirer directement l'eau souterraine d'un puits et en extraire la chaleur à l'aide d'une thermopompe. En outre, un réseau de tuyauterie souterrain, appelé boucle, peut être enfoui hors des limites de la maison pour y faire circuler un liquide, de l'eau ou de l'antigel. Ce liquide, appelé fluide caloporteur, retient la chaleur tirée de l'eau souterraine et du sol et la transfère à la thermopompe. Cette dernière extrait, au moyen du fluide, la chaleur du soleil absorbée par le sol. Le fluide maintenant refroidi passe dans un échangeur thermique à plusieurs reprises afin d'extraire le plus de chaleur possible de la terre.

Si votre maison avoisine un étang ou un lac adéquat, vous pouvez tirer gratuitement de l'énergie de cette excellente source qui pourra alimenter un système géothermique (SG).

Disposer d'une boucle souterraine autour de sa maison est comme posséder son propre puits de pétrole, sauf qu'au lieu de tirer du pétrole d'une poche souterraine et de le brûler afin d'obtenir de la chaleur (et des gaz à effet de serre), vous retirez une énergie propre qui aura une durée égale à celle du soleil.

Une boucle souterraine bien conçue n'abîmera ni la terre ni les plantes qui poussent au-dessus. Rien ne laisse paraître l'endroit où elle est enfouie; si votre système utilise de l'eau souterraine, le seul effet produit est une variation de température de quelques degrés. Enfin, un système d'eau souterraine bien conçu ne gaspille pas d'eau puisqu'il la retourne à la terre au moyen d'un puits de retour.

Comment fonctionnent les systèmes géothermiques?

L'énergie thermique extraite du sol par votre SG est qualifiée de chaleur à basse température. En d'autres mots, cette chaleur n'est pas suffisante pour chauffer votre maison sans l'avoir d'abord concentrée ou, d'une certaine façon, améliorée. Cependant, cette chaleur abonde puisque la température moyenne du sol à quelques mètres sous la surface est semblable à la température annuelle moyenne de l'air extérieur et elle est même parfois plus élevée. Ainsi, à Toronto, la température annuelle moyenne de l'air s'élève à 8,9 °C, alors que celle du sol atteint 10,1 °C. Il importe de remarquer que la température du sol (10,1 °C) demeure inchangée, de la journée la plus chaude de l'été à la plus froide de l'hiver. Voilà pourquoi certains de nos ancêtres très éloignés vivaient dans des cavernes qui les protégeaient des températures extrêmes de l'hiver et de l'été. C'est ce qui explique également l'efficacité des SG; ils utilisent avec régularité une source assez chaude (provenant du sol ou de l'eau) dont ils tirent leur énergie.

COMPOSANTS ESSENTIELS D'UN SG:

La figure ci-dessous nous montre un SG ordinaire. Il est constitué de trois éléments principaux : un boucle, une thermopompe et un système de distribution. Les sections suivantes décrivent quelques-unes des différentes catégories de boucles, de thermopompes et de systèmes de distribution utilisés couramment dans la construction d'un SG canadien.
Une boucle est formée à l'aide de tuyaux de plastique qu'on enfouit, à l'extérieur de la maison, soit dans un fossé horizontal (boucle horizontale), soit dans des trous creusés dans le sol (boucle verticale). La boucle peut également être installée au fond d'un lac ou d'un étang environnant (boucle de lac ou boucle d'étang). Un SG fonctionne de la façon suivante : il fait circuler un liquide (le fluide caloporteur) au moyen d'une boucle jusqu'à une thermopompe placée dans la maison. Cette pompe refroidit le liquide et distribue la chaleur recueillie dans toute la maison. Le liquide refroidi est retourné à la boucle, et comme il est plus froid que le sol, il peut retirer encore plus de chaleur du sol environnant. On désigne souvent les boucles comme un ensemble, par circuit fermé, puisque le même liquide circule sans arrêt dans un système fermé. Une boucle en spirale peut être installée sous terre, ou dans un étang ou un lac.Une autre méthode consiste à pomper de l'eau souterraine ou l'eau d'un puits directement au moyen d'une thermopompe. Un SG qui utilise de l'eau souterraine est souvent appelé un système à circuit ouvert. La thermopompe refroidit l'eau du puits qui revient habituellement au sol, dans un puits de retour. Pour faire fonctionner un SG à circuit ouvert, il faut deux puits fiables dont l'eau contient peu de corps minéraux dissous pouvant causer une accumulation graduelle ou de la rouille à la longue puisqu'elle est acheminée à travers l'échangeur thermique de la thermopompe.Dans les deux cas, une pompe fait circuler un liquide dans une boucle et dans la thermopompe. Cette dernière refroidit le liquide (ou recueille la chaleur qui y est conservée) lorsqu'elle est utilisée comme source de chaleur et la retourne à la boucle pour récupérer de nouveau de la chaleur. Le système d'une grande maison exigera une thermopompe plus puissante, une boucle souterraine plus étendue et une pompe circulatrice adaptée aux besoins.
Après que le SG a retiré l'énergie thermique de la boucle souterraine et qu'il l'a élevée à une température utilisable dans la maison, il répartit la chaleur également dans toutes les pièces au moyen d'un système de distribution. Il peut utiliser de l'air ou de l'eau pour transférer la chaleur de la thermopompe à la maison. L'air pulsé est le système de distribution le plus utilisé dans la plupart des régions du Canada, bien que le système de chauffage à eau chaude soit assez répandu.

SYSTÈMES À AIR PULSÉ

Une thermopompe dans un SG à air pulsé utilise un échangeur thermique pour retirer l'énergie thermique du frigorigène afin de chauffer l'air qui est soufflé au-dessus de lui. L'air est poussé directement dans les différentes pièces de la maison au moyen de conduits, comme le font les appareils de chauffage à combustibles fossiles ou électriques à air pulsé. Les avantages offerts par un SG à air pulsé sont les suivants :
il peut diffuser de l'air frais provenant de l'extérieur dans toute la maison;
il peut climatiser la maison (en retirant la chaleur de l'air et en la transférant à la boucle souterraine) tout comme pour la chauffer;
il peut filtrer l'air de votre maison lorsqu'elle circule dans le système.
Un SG élève la température de l'air qui passe dans la thermopompe de 10 à 15 °C et les appareils de chauffage à combustibles fossiles ou électriques de 20 à 30 °C. Un SG doit donc de ce fait déplacer plus d'air dans la maison pour répartir la même quantité de chaleur qu'un appareil de chauffage classique. Ainsi, pour construire un SG à air pulsé efficace et silencieux, l'entrepreneur qui conçoit les conduits doit tenir compte de la grande quantité d'air qui doit y circuler. Il doit placer de l'isolation acoustique à l'intérieur du plenum et des premiers mètres de conduits et un raccord souple entre la thermopompe et le conduit principal afin d'assurer un fonctionnement silencieux.

SYSTÈME DE CHAUFFAGE À EAU CHAUDE

Comme nous l'avons dit précédemment, une thermopompe peut chauffer soit de l'air, soit de l'eau. Dans le dernier cas, elle distribue la chaleur au moyen d'un système de chauffage à eau chaude. Si vous décidez d'installer ce système dans votre maison, notez bien que les thermopompes sur le marché en ce moment ne chauffent pas l'eau au-dessus de 50 °C.

Le choix d'un équipement pour distribuer la chaleur dans votre maison est donc limité. Le radiateur-plinthe à eau chaude fonctionne avec une eau chauffée à 65 ou 70 °C et son efficacité est réduite lorsque l'eau est moins chaude. Il vous faudra donc installer des radiateurs plus puissants - ou en plus grand nombre - afin de distribuer une quantité égale de chaleur. Par contre, vous pouvez réduire les pertes de chaleur de votre maison en ajoutant de l'isolation; vos pertes de chaleur ne seront que plus faibles.
Chauffage à eau chaude dans le plancher

Vous pouvez aussi installer un système de chauffage par rayonnement des planchers. Ces systèmes deviennent de plus en plus populaires parce qu'ils peuvent accroître le confort et améliorer leur efficacité. Encore une fois, vous devez vous assurer que votre système de chauffage par rayonnement dans le plancher ne dépasse pas les capacités de température de votre SG.

La différence de température entre la boucle souterraine et le système de distribution de l'eau chaude provient de l'efficacité du SG; plus grande sera la différence, moins efficace sera le système. En principe, un SG extrait la chaleur de la terre à environ 0 °C. Si un système de chauffage par rayonnement dans le plancher nécessite une température de 50 °C pour chauffer votre maison, la thermopompe produira environ 2,5 unités de chaleur pour chaque unité d'électricité utilisée pour le faire fonctionner.

Si ce système ne demande que de l'eau chaude à 40 °C, il produira 3,1 unités de chaleur pour chaque unité d'électricité utilisée pour le faire fonctionner. En d'autres mots, son efficacité sera accrue d'environ 25 p. 100.

Reprenons la situation sous un autre aspect; si vous disposiez d'une source d'eau chaude pour réchauffer votre maison, vous n'auriez pas besoin de thermopompe. Une source d'eau chaude est tout à fait gratuite et constitue une source d'énergie efficace à 100 p. 100. Mais si la température de l'eau de votre puits doit être élevée de 5 °C pour chauffer votre maison, il vous faut ajouter une forme d'énergie supplémentaire. Si vous devez élever la température de 20 °C, il vous faudra encore plus d'énergie. Plus grande est la différence de température, plus grande est la quantité d'énergie dont vous aurez besoin.

Si vous songez à installer un système de chauffage par rayonnement dans le plancher de votre maison, vous devez informer la personne qui prépare les plans que vous prévoyez utiliser un SG. Veillez à ce qu'elle tienne compte des points suivants :
laisser un espace de 20 cm (plutôt que 30 cm) entre les tuyaux du plancher réduira la température de l'eau nécessaire pour chauffer votre maison de 4 à 5 °C et augmentera l'efficacité de votre SG d'environ 10%;
couvrir vos tuyaux de chauffage de béton ou de Gypcrete plutôt que de plaques réflectorisées en aluminium réduira la température requise de 12 à 15 °C et augmentera l'efficacité de votre SG de 25 à 30%.
suspendre les tuyaux dans l'espace entre les solives sous le plancher signifie que vous aurez besoin d'une température supérieure à celle que pourra produire votre SG, à moins que la perte de chaleur dans cet espace soit très faible;
placer l'isolation sous un plancher de dalles sur terre-plein ou sous un plancher de sous-sol réduira la perte de chaleur du sol en dessous;
installer un système de contrôle qui abaissera la température de l'eau retirée du plancher lorsque la température extérieure s'élève augmentera l'efficacité du SG. Cette forme de contrôle est communément appelée un contrôle de réinitialisation extérieur.

Diversité des systèmes géothermiques

APERÇU :

Par définition, les systèmes géothermiques utilisent le sol comme source d'énergie. Comme nous en avons fait la remarque précédemment, il existe deux moyens fondamentaux pour transférer l'énergie du sol à votre maison - un système à circuit ouvert ou un système de puits à eau ou un système à circuit fermé.

Dans un système à circuit fermé, une boucle est placée sous terre près de la maison ou étendue dans un lac ou dans un étang environnant. En pratique, toutes les boucles installées de nos jours sont formées de tuyaux de polyéthylène haute densité (PEHD). Ces tuyaux sont fabriqués spécialement pour être enfouis sous terre et sont également utilisés comme petits pipelines de gaz naturel ou comme canalisations d'eau. Les raccords sont scellés en fusionnant ou en fondant le tuyau et les raccords, ce qui produit une connexion presque antifuites. Les raccords mécaniques ne sont pas utilisés dans le sol. Une boucle fait de PEHD peut durer 50 ans ou plus.

Un mélange d'antigel et d'eau circule constamment dans la boucle et dans la thermopompe, transférant la chaleur du sol ou vers lui selon qu'il est nécessaire de chauffer ou de climatiser. Dans un système en circuit fermé, le fluide n'entre jamais en contact avec le sol. Il est scellé à l'intérieur de la boucle et de la thermopompe.

Dans un système à circuit ouvert, l'eau souterraine est tirée d'un puits et transférée dans une thermopompe, puis versée dans un puits de retour. Une eau nouvelle est toujours pompée dans le système lorsqu'il fonctionne. Il est appelé système à boucle ouverte parce que l'eau souterraine est ouverte à l'environnement.

CIRCUIT FERMÉ

Un circuit fermé peut avoir plusieurs configurations, mais il en existe trois fondamentales : à la verticale, à l'horizontale et dans un lac (ou un étang). La catégorie de circuits et la configuration qui conviennent le mieux à votre maison dépendront de la taille de votre terrain, de ce que vous prévoyez y faire, de son sol et même de l'équipement de terrassement de l'entrepreneur. Trop souvent, la configuration de la boucle est choisie selon les coûts. Si la boucle est conçue et installée correctement, en tenant compte des besoins de chauffage et de refroidissement de la maison, une catégorie de boucle fonctionnera avec autant d'efficacité qu'une autre et elle fournira une énergie gratuite et renouvelable pendant des années.

CSA International (CSA) et l'industrie ont élaboré des lignes directrices concernant l'installation d'un SG. En outre, la plupart des fabricants de thermopompes ont élaboré des instructions ou créé des logiciels privés pour expliquer leurs produits afin de s'assurer que les SG tirés de ces logiciels sont conçus et installés correctement. La plupart offre de la formation aux entrepreneurs qui installent leur équipement ainsi qu'un soutien technique à leurs vendeurs. Si vous songez à installer un SG, demandez à votre entrepreneur une preuve de la formation qu'il a reçue, de son expérience et de la compétence de son personnel en conception et en installation de boucles.

BOUCLE HORIZONTALE

Comme leur nom l'indique, ces boucles sont enterrées à l'horizontale, habituellement à une profondeur de 2 à 2,5 m, quoiqu'elle puisse varier de 1,5 à 3 m ou plus. Des fossés sont habituellement creusés par une pelle rétrocaveuse; une excavatrice à chaînes peut également être utilisée selon la composition du sol. On peut parfois étendre du remblai pour couvrir une boucle placée dans une dépression du terrain. Le fossé peut mesurer entre 1 et 3 m de large. Quatre, voire six tuyaux, peuvent être placés au fond d'un large fossé, alors que les configurations de certaines boucles ne permettent que deux rangées de tuyaux empilés à différents niveaux dans un fossé. Les configurations de la boucle peuvent même être de type « ondulante » ou en spirale, ce qui permet d'ajouter un tuyau supplémentaire dans le fossé. De nombreuses configurations différentes ont été mises à l'essai, puis approuvées. N'oubliez pas de demander des références à l'entrepreneur. Il peut souvent vous montrer des photographies de boucles qu'il a déjà installées.
Les boucles souterraines horizontales peuvent chauffer et refroidir votre maison.
Boucle « ondulante » ou en spirale

L'endroit où il faut installer une boucle horizontale dépend des besoins de votre maison, de la profondeur à laquelle la boucle est enfouie, de la nature du sol et de la quantité d'humidité qu'il contient, du climat, de l'efficacité de la thermopompe et de la configuration de la boucle. Un espace de 300 à 700m2 sera nécessaire dans le cas d'une maison de 150 m2. Votre entrepreneur utilisera un logiciel spécialisé ou suivra les lignes directrices de conception d'une boucle fournis par le fabricant de la thermopompe pour déterminer la taille et la configuration de la boucle de votre terrain.

BOUCLE VERTICALE

Les boucles verticales sont fabriquées au moyen de tuyaux de PEHD enfouis dans des trous creusés dans le sol. En pratique, ces trous de forage mesurent entre 15 et 100 m de profondeur et leur circonférence mesure de 10 à 12 cm. Deux longueurs de tuyau sont réunies en un « profilé en U » (deux coudes de 90° insérés dans le trou de forage. La grosseur des tuyaux de la boucle varie selon le coût des trous de forage et leur profondeur; en certains endroits, on utilise fréquemment des tuyaux de 32 mm et dans d'autres, des tuyaux de 19 à 25 mm. Une fois les tuyaux placés dans les trous de forage, ils sont remplis de coulis d'argile. Certains entrepreneurs ajoutent du sable, de la pierre finement concassée ou du ciment au coulis. Cette mesure est prise afin d'assurer une bonne adhésion au sol et d'empêcher l'eau de surface de contaminer l'eau souterraine. Selon les normes de la CSA, les trous de forage qui reçoivent les tuyaux doivent être remplis à l'aide d'une trémie, ou un tuyau placé au fond du trou de forage et retiré au fur et à mesure que le trou se remplit de coulis. Ce procédé a pour objet d'éliminer les poches d'air autour des tuyaux et d'assurer une bonne adhésion au sol.
Les boucles souterraines verticales sont semblables aux boucles horizontales, mais elles sont installées
verticalement et nécessitent une moins grande surface de terrain.

Le fait qu'une boucle verticale puisse être installée dans un endroit beaucoup plus petit que la boucle horizontale est son principal avantage. Quatre trous de forage dans un espace de 9 m2 - installation convenant bien à une cour arrière moyenne dans une ville - peuvent fournir l'énergie renouvelable nécessaire pour chauffer une maison moyenne de 150 m2.

Les frais d'installation d'une boucle verticale peuvent varier énormément, les conditions du sol étant le seul grand facteur. Le forage dans le granit nécessite un équipement plus lourd, donc plus coûteux, et exige beaucoup plus de temps que le forage dans une argile molle. Il faut même y consacrer plus de temps lorsque le sol est composé de matériaux divers, tels que des strates de galets, de gravier et de sable. L'installation d'une boucle verticale dans cette catégorie de sol est trois ou quatre fois plus coûteuse que celle d'une boucle horizontale. Toutefois, dans certaines régions du sud du Manitoba et de la Saskatchewan, où le lac glaciaire Agassiz a laissé entre 15 et 50 m de dépôts d'argile molle, il faut consacrer à peu près le même temps pour installer une boucle verticale ou une boucle horizontale.

La profondeur nécessaire d'un trou de forage pour y placer une boucle verticale dépend des mêmes facteurs qui déterminent l'espace de terrain requis pour installer une boucle horizontale. Cet espace nécessaire à une boucle verticale découle cependant de la profondeur à laquelle il faut creuser pour assurer la rentabilité des trous de forage. Par exemple, si un SG exige un forage global de 180 m et qu'il doit être réalisé en un endroit où l'on trouve un fond rocheux à 20 m, il sera habituellement moins coûteux de creuser neuf trous de forage de 20 m de profondeur plutôt que trois de 60 m. Neuf trous de forage nécessiteront un espace d'environ 150 m2 et trois, environ 60 m2.


BOUCLE DE LAC OU BOUCLE D'ÉTANG

Ces deux boucles peuvent être installées de façon très rentable dans une propriété près d'un lac ou d'un étang. De nombreuses maisons du nord de l'Ontario ont été construites à proximité d'un lac qui absorbe l'énergie du soleil l'été durant. La température de l'eau au fond d'un lac couvert de glace se maintient à environ 4 ou 5 °C, même par temps très froid. En été, l'eau du lac peut facilement absorber la chaleur que vous essayez d'expulser pour rafraîchir votre maison. Tout ce dont vous avez besoin se résume à un plan d'eau d'une profondeur de 2 à 2,5 m à longueur d'année, ce qui permet de protéger la boucle des vagues et des amoncellements de glace.

Toutefois, à moins que vous soyez le propriétaire du lac, vous devez obtenir une autorisation du gouvernement provincial et, dans certains cas, du gouvernement du Canada, pour installer une boucle de lac, et certaines autorités peuvent la refuser. La destruction des zones de frai, l'érosion du littoral, l'obstruction de la circulation en eaux navigables et les dommages éventuels à l'environnement inquiètent plusieurs ministères. En certains endroits, le nombre de boucles de lac est tel qu'il suffit de remplir un formulaire pour obtenir une autorisation. Certains entrepreneurs en SG qui se spécialisent dans l'installation de boucles de lac peuvent remplir tous les formulaires pour leurs clients.
Les boucles de lac ou d'étang peuvent être utilisées aussi bien pour réchauffer que pour rafraîchir

CIRCUIT OUVERT

Le circuit ouvert, ou SG d'eau souterraine, puise sa chaleur d'un puits d'eau transférée directement dans une thermopompe au moyen d'un échangeur thermique. L'alimentation nécessaire d'un puits d'eau est déterminée par la capacité de la thermopompe. Durant les froids les plus rigoureux de l'hiver, chauffer une maison ordinaire nouvellement construite nécessite entre 20 000 et 30 000 L par jour ou de 0,4 à 0,5 L par seconde (une piscine moyenne dans une cour arrière contient de 60 000 à 70 000 L d'eau). Une maison plus vaste aura besoin, en proportion, d'une plus grande quantité d'eau et il vous faudra un puits fiable pour obtenir ce volume d'eau. En pratique, vous aurez également besoin d'un second puits de retour pour dégager l'eau en la refoulant dans le sol. La plupart des provinces ont légiféré concernant l'utilisation de puits et peuvent également vous conseiller sur l'utilisation de l'eau de puits pour un SG. C'est ainsi que vous devez faire en sorte de ne pas nuire aux puits de vos voisins lorsque vous pompez l'eau sans arrêt. Les règlements concernant l'utilisation de l'eau des puits comme source de chaleur pour un SG varient d'une province à l'autre. Vous devrez consulter le ministère compétent sur les ressources en eau souterraine pour connaître les règlements de votre province.

Les systèmes d'eau souterraine, ou circuits ouverts, peuvent chauffer or rafraîchir votre maison,
selon vos besoins.

Afin de vous assurer que le puits fournit de l'eau de façon durable et que le puits de retour peut recevoir l'eau après son passage dans la thermopompe, il vous faut effectuer un essai de pompage dans vos puits. Dans certains endroits, la capacité d'aquifère est bien connue et vous pouvez découvrir la capacité de votre nouveau puits en quelques heures. Ailleurs, il sera nécessaire de faire un test en mesurant la chute du niveau de l'eau à intervalles réguliers pendant que l'eau du puits est retirée à débit fixe pendant une période pouvant atteindre 24 heures.Comme l'eau du puits circule à travers une thermopompe, l'eau corrosive peut, à la longue, endommager l'échangeur thermique. De plus, une eau à haute teneur en minéraux peut causer une accumulation graduelle. La plupart des fabricants peuvent fournir des thermopompes faites de matériaux résistants comme le cupronickel ou l'acier inoxydable qui conviennent mieux à l'utilisation d'un système à circuit ouvert. Les fabricants préciseront la qualité de l'eau qui convient à leur équipement. Encore une fois, il vous faudra peut-être procéder à une analyse de l'eau pour vous assurer qu'elle respecte les lignes directrices. Le ministère qui réglemente les ressources en eau dans votre province peut vous indiquer les endroits où l'on analyse l'eau.Un équipement mécanique dure plus longtemps s'il n'a pas à être mis en marche ou à s'arrêter de façon répétitive et, en ce domaine, les pompes de puits ne font pas exception. Il faut avertir l'entrepreneur qui installe une pompe de puits et un système de pression que cet équipement servira à fournir de l'eau à un SG. Pour obtenir un fonctionnement efficace, la conception et la puissance nominale en HP de la pompe doivent être choisis en vue de fournir la bonne quantité d'eau. Une plus grosse pompe n'est pas nécessairement la meilleure. Il faut tenir compte des besoins en eau du système, de la profondeur où il faut la puiser et de la longueur de la tuyauterie entre le puits, la maison et le puits de retour. Pour éviter que la pompe de puits fonctionne en courts cycles, il se peut que vous ayez à installer un plus grand réservoir sous pression. Ces détails peuvent modifier de 25 à 30 p. 100 l'efficacité globale de votre SG.La température de l'eau souterraine est très constante et se maintient entre 5 et 12 °C au Canada. La température du fluide qui passe dans un circuit fermé utilisé dans une maison descend légèrement sous le point de congélation durant l'hiver. Si l'eau de puits est utilisée comme source d'énergie durant l'hiver, la thermopompe produira plus de chaleur; elle sera donc plus efficace. Toutefois, puisque l'eau doit être tirée du sol, quelquefois à une profondeur atteignant 15 à 30 m, vous devrez utiliser une pompe plus puissante que celle d'un système à circuit fermé. De plus, la même pompe fournit souvent de l'eau à la thermopompe et à la consommation générale de la maison. Les frais de fonctionnement d'une pompe de puits plus puissante compense souvent l'efficacité du fonctionnement du SG avec de l'eau de puits. Demandez à des entrepreneurs en SG de votre région de vous faire part de leur expérience des systèmes à circuit ouvert avant de retenir une option pour votre maison.

Conçu et réalisé par WX3Data, Contenu généré dynamiquement grâce à la plate-forme AbstracXion de WX3data..